Ken McDonald – Montreal, QC
(Posthumous)

About

Difficile de dire quand la passion pour les courses est née en Ken McDonald, probablement dès son plus jeune âge.

Du garage avec Pierre Bourret suivi de son association avec François Chalifoux au début des années 70, en passant par Bill the ‘Grumpy’ Jenkins—son idole du monde des drags—de nombreux pilotes et propriétaires de véhicules ont sollicité McDonald pour ses talents.

Quelques points saillants dans la carrière de mécanicien de courses de McDonald, pour ne nommer que ceux-là :

1-En 1976, l’équipe Chalifoux-Mcdonald remporta tous les honneurs sauf un durant cette saison, ce qui permit à McDonald de remporter le prix du Mécanicien de l’année. Sa notoriété accrue.

2-En 1982 Claude Tétrault, un autre pilote du temps, contacta McDonald un soir pour que celui-ci vérifie et répare ses deux carburateurs. Tétrault les envoya par Fedex à Lac Mégantic, où McDonald résidait à cette époque. Après les avoir réparé, McDonald décida d’aller les porter lui-même à Tétrault et le voir ainsi au Grand National Molson. Tétrault se qualifia premier cette année là et remporta le titre du GNM.

Outre ses fameuses années de drag, McDonald était apprécié pour son tempérament jovial et patient. McDonald a transmis sa passion pour les courses à ses fils Karl et Frédérick ainsi qu’à son petit-fils Ken.

Grâce au temple de la renommée Canadienne en courses d’accélération, le nom de Ken McDonald restera à jamais gravé dans les mémoires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fill out this field
Fill out this field
Please enter a valid email address.

Menu