Terry Capp – Sturgeon County, AB

À PROPOS DE

Du milieu des années 1970 au début des années 1980, Terry Capp et son chef d’équipe, Bernie Fedderly, ont joué un rôle déterminant dans l’émergence des drag cars Top Fuel canadiens sur la scène nord-américaine des courses d’accélération. Capp a eu l’honneur de faire la couverture du magazine National Dragster de la NHRA à quatre reprises. Le point culminant de sa carrière a été de remporter le championnat Top Fuel de 1980 aux U.S. Nationals à Indianapolis.

Un autre membre du Hall of Fame, Gary Beck (le héros du Top Fuel d’Edmonton), a contribué à faire des courses de dragsters un sport international et était l’un des égaux de Capp.

Capp a commencé la course de dragsters en 1967 avec Fedderly, et les deux ont formé une équipe formidable pendant la majeure partie de sa carrière. Leur première voiture est une Anglia B/Gasser de 1951, qui s’avère plus performante que prévu et leur permet de remporter le championnat de l’Ouest canadien cette saison-là.

En 1968 et 1969, ils ont amélioré leur rythme de course avec un C/Dragster, puis sont passés à la catégorie ultrarapide A/Fuel Dragster en 1970. Peu de temps après, le duo a rencontré Wes Van Dusen, qui avait un dragster Top Fuel et avait besoin d’aide pour faire campagne. Un partenariat à trois est instantanément formé. Capp a acheté une 426 Hemi à un pilote américain de Funny Car à la retraite, et l’équipe s’est rendue au Saskatchewan International Raceway où elle a réalisé une course de 6,42 secondes (225 mph), un record canadien.

Les performances impressionnantes de Capp se poursuivent alors qu’il participe à la course de la division VI au Seattle International Raceway, où il réalise un temps de 6,40 secondes (236 mph), ce que les Américains n’avaient pas prévu pour les Canadiens. Beck a convaincu l’équipe d’essayer les moteurs arrière en 1972 et ils ont terminé dans le Top 10 du championnat mondial de la NHRA. De nombreuses victoires et championnats régionaux ont suivi.

En 1980, Capp s’est mesuré à des pilotes comme Beck, Connie Kalitta, Shirley Muldowney et Dick Lahaie aux championnats nationaux américains d’Indianapolis. Il s’est qualifié deuxième avec un temps de 5,80 secondes. Capp a battu Jeb Allen en finale, réalisant la course côte à côte la plus rapide de l’histoire. Capp a gagné avec un temps de 5,82 sec. ET à 241.93 mph contre 5.99 sec. ET à 245,23 mph.

Capp a pris une semi-retraite après sa victoire, mais a fait équipe avec Ron Hodgson, Gordon Jenner et Dale Adams en 1988 pour renouer avec les courses de Top Fuel. Ils ont remporté les AHRA World Finals à Spokane cette année-là, et sont retournés aux US Nationals à Indianapolis où Terry s’est qualifié en neuvième position, perdant au deuxième tour avec un gigantesque support de roue.

Au cours de la décennie suivante, Terry a utilisé ses licences Top Fuel et Funny Car en participant à des courses de match à travers le Canada et les États-Unis. En 2000, il a remporté les AHRA World Finals à Spokane, en affichant un temps de 5,22 secondes et une vitesse de 297 mph.

Avant de raccrocher son casque pour de bon, Capp veut faire un passage à plus de 300 mph dans les 4 secondes. À l’époque, il avait réalisé un temps de 5,02 secondes à 297,97 mph, ce qui rendait son objectif réalisable.

Au printemps 2004, Hodgson s’est proposé d’aider Capp à atteindre son objectif. Une opération de course a été lancée pour participer au Castrol Raceways IHRA Rocky Mountain Nationals d’Edmonton avec le chef d’équipe canadien, Rob Flynn. Lors du premier passage complet en élimination, Capp a couru en 4:73 à 324 mph en battant Todd Paton. Il a continué avec des passages de moins de cinq secondes à plus de 300, mais il a été victime d’un feu rouge en finale contre le multi-champion IHRA Clay Millican.

À ce jour, Terry Capp est le Canadien le plus rapide et le plus vif à courir sur une piste de dragster canadienne.

Hodgson est revenu sur le devant de la scène lorsque Capp a décidé de construire une réplique de sa Bubble up Nitro Funny Car des années 1970, anciennement conduite par Gordie Bonin. Capp conduit avec une équipe qui comprend Jenner, Roland Leong, Bob Papernick, Dan Brochu et Doug Syme. Ensemble, ils ont remporté plusieurs événements, établi des records de piste et ont été étiquetés comme ” la Funny Car Nostalgie la plus rapide de la planète ” après leur victoire à l’événement Lucas Oil à Mission Race Way, en Colombie-Britannique.

Capp a pris sa retraite, permettant au fils de Hodgson, Ryan Hodgson, d’être le pilote actuel de la Troy Lee Nostalgia Funny Car. Cependant, une rumeur circule selon laquelle la carrière de Capp n’est pas terminée, puisqu’il rêve maintenant d’aller à 300 mph dans une Nitro Funny Car.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

vingt huit  −    =  vingt cinq

Menu