Charlie Haviland – Wilsonville, ON

68 NHRA Winter Nationals Classe AA/A ; Détenteur du record national, Charley Horse Hemi AA/Altered.

À PROPOS DE

Au cours de sa carrière, Charlie Haviland a été reconnu comme un pionnier et un acteur majeur du succès des courses de dragsters et a apporté une contribution importante au sport automobile canadien.

Sa passion pour les courses de dragsters et les voitures rapides a débuté dès son plus jeune âge. Haviland a grandi sur une ferme laitière à Wilsonville, dans la campagne ontarienne, juste à l’extérieur de la ville de Brantford. En grandissant, il n’a jamais reçu de formation automobile formelle et s’entraînait souvent sur la route pavée de la concession près de la ferme de sa famille.

De 1955 à 1969, Haviland a participé à diverses courses de dragsters et a gagné de nombreux galons américains. Il était un habitué des championnats de la National Hod Rod Association (NHRA) à Indy en 1963, 1964 et 1965. Il a participé à la classe AA/Altered à Pomona en 1967, 1968 et 1969. En 1968, il est le vainqueur de la classe et établit un nouveau record national NHRA. Haviland n’était pas seulement considéré comme un coureur férocement compétitif, mais il était aussi un gars honnête qui vous prêtait des pièces ou vous aidait si vous en aviez besoin. De plus, il était aussi un fier Canadien : sa voiture était peinte aux couleurs rouge et blanche avec une feuille d’érable sur le côté.

En plus de ce succès en tant que drag racer, Haviland a également acquis la réputation d’être l’un des premiers pionniers de l’innovation au Canada. Il a été le premier à utiliser un moteur Cadillac à suralimentation et une puissance hemi, en plus d’expérimenter des cadres en magnésium. Haviland essayait continuellement de tirer le maximum de performance de ses moteurs à chaque nouvelle course et sa drag car “Maggie” était présentée comme la voiture la plus rapide du Canada, propulsée par un moteur Cadillac suralimenté.

Le témoignage de Haviland sur sa passion pour les courses de dragsters est clair : il n’a pas de commanditaires, il est autodidacte, il exploite une ferme et aide à élever une famille tout en menant une carrière réussie dans les courses de dragsters. Son dévouement au sport en dehors de la piste est également significatif ; il a aidé à former l’un des plus anciens clubs de course du Canada, les Brantford Piston Pushers, ainsi que l’Ontario Timing Association (O.T.A.). Après ses années de compétition, il est resté actif au sein de son ancien club de course, les Brantford Piston Pushers, en participant à divers projets communautaires, à des salons de l’auto, à des soirées croisière et en aidant son fils à courir sur la piste.

Non seulement Haviland était-il considéré comme l’un des meilleurs de sa génération, mais sa réputation de visionnaire et de drag racer couronné de succès lui a valu un grand nombre de fans et a inspiré une génération de grands drag racers canadiens tels que Bill Kydd, Douglas Woodley et Roger Miller. En 2004, Haviland a été honoré lors du 50e anniversaire du Cayuga Dragway comme l’un des premiers pionniers et innovateurs de la course d’accélération canadienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

  +  soixante neuf  =  soixante-dix neuf

Menu